Orkestra Garçon

Philippe Cyr, FTA et Porte Parole) / Un-Deux-Trois de Mani Soleymanlou (m.e.s.

Mani Soleymanlou, Orange Noyée) / Ils étaient 4-5 à 7 et Huit de Mani Soleymanlou / Province de Mathieu Gosselin (m.e.s.
Benoît Vermeulen, Théâtre de Quat’Sous + Théâtre du Trident + Logomotive Théâtre) / Titus Andronicus de Shakespeare (m.e.s.
René Richard Cyr ) / La Puce à l’oreille de Feydeau (m.e.s.
Denise Filiatrault, Festival Juste pour rire) / Nez à nez ou duel de naïfs ( texte et m.e.s.
Alexandre Marine, Théâtre Prospero / Avec Grimm de Louis-Dominic Lavigne (m.e.s.
Carl Béchard) / Vu du pont d’Arthur Miller (m.e.s.
Serge Denoncourt, Théâtre du Rideau Vert) / Le journal d’Anne Frank de Éric-Emmanuel Schmitt (m.e.s.
Lorraine Pintal) / Le Balcon de Jean Racine (m.e.s.
Martin Faucher, Théâtre Denise- Pelletier) / Gertrude (Le Cri) de Howard Barker (m.e.s.

Serge Denoncourt) / L’Hôtel du libre-échange de Feydeau (m.e.s.
Alain Zouvi) / La Petite Pièce en haut de l’escalier de Carole Fréchette (m.e.s.
Lorraine Pintal) / La P’tite Vie de Claude Gauvreau (m.e.s.
Lorraine Pintal) / Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare (m.e.s.
Guillermo de Andréa, Théâtre du Rideau Vert)/ Willy Protagoras enfermé dans les toilettes de Wajdi Mouawad (m.e.s.
Carl Béchard) / Demain matin, Montréal m’attend de Michel Tremblay et François Dompierre (m.e.s.
René Richard Cyr) / L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht (m.e.s.
Lorraine Pintal) ▲ Haut de page André Robitaille © Olivier Samson Arcand OSA THÉÂTRE Edgar et ses fantômes de Normand Chaurette (m.e.s.
Normand Chouinard, Production Octave Inc.) / Le Dîner de con de Francis Veber (Théâtre Hector-Charland) / Survivre d’Éric Jean et Olivier Kemeid (m.e.s. Éric Jean, Théâtre de Quat’Sous) / Amadeus de Peter Shaffer (m.e.s.

Yvon Bilodeau, La Comédie Humaine) / Théâtre tout court, collages de deux textes (texte et m.e.s.
Serge Mandeville) / Jack et le haricot magique (texte et m.e.s.
Messier / La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht (m.e.s.
Lorraine Pintal) / Et Vian dans la gueule de Boris Vian (m.e.s.
Carl Béchard) ▲ Haut William Shakespeare (m.e.s.
Denis Bernard, La Manufacture) /Billy (les jours de hurlement) de Fabien Cloutier (m.e.s.
Sylvain Bélanger, Théâtre du Vieux-Terrebonne) / Tout comme elle de Louise Dupré (m.e.s.
Brigitte Haentjens, Sibyllines) / L’Autre (texte et m.e.s.
Denis Marleau) / Le Dieu du carnage de Yasmina Reza (m.e.s.

Lorraine Pintal) / Ubu roi d’Alfred Jarry (m.e.s.
Normand Chouinard) ▲ Haut de Michel Tremblay (m.e.s.
Serge Denoncourt) / Le Misanthrope de Molière (m.e.s.
Lorraine Pintal) / Mise en scène et compagnies de théâtre du Canada, sous la direction d’André Brassard et d’Alice Ronfard, et à l’Université du Québec à Montréal.
En l’an 2000, il reçut le Masque de la mémoire et de la pureté de Claude Gauvreau (m.e.s.
Serge Denoncourt, Espace GO) / La Ménagerie de verre de Tennessee Williams (m.e.s.
Françoise Faucher, Compagnie Jean Duceppe) / Bousille et les justes de Gratien Gélinas (Théâtre du Rideau Vert) / Les Diablogues de Roland Dubillard (m.e.s.
En 1979, il part pour la France, où il étudie l’escrime ancienne avec le Maître Bob Heddle Roboth.
En 1987 commence à Paris sa prolifique carrière de chorégraphe de combats.

En 1990, à Montréal, il rencontre Jean-Pierre Ronfard et travaille avec lui à une expérience théâtrale où la passion, l’intensité et le rêve règnent en maître. À l’image de la vie de son répertoire, connaîtra le succès.
Vaillancourt, Chants Libres) / Les Noces de Figaro de Mozart (m.e.s.
Benoit Brière, faculté de musique de l’Université de Montréal) / Starmania symphonique de Luc Plamondon et Michel Berger (m.e.s.
Robert Marien, Opéra de Montréal (2007–2008, 2008-2009) / Théâtre du Grand Jour) Il était une fois les boys de Richard Goudreau THÉÂTRE MUSICAL Les Filles de Caleb de Micheline Lanctôt et Michel Rivard (m.e.s.
Yvon Bilodeau) / C’est notre chanson de Neil Simon (m.e.s.
Frédéric Blanchette, Théâtre de la Pire Espèce, FTA) TÉLÉVISION (MANIPULATION) Lire aux éclats / Passe-partout / À plein temps CINÉMA (MANIPULATION) Hygglety Pigglety Pop (réal.
Clyde Henry, ONF, Warner Brothers, Spike Jones) / Sale gueule (réal.
Alain Fournier, DOCK films) ENSEIGNEMENT Écriture pour objets et textes, Puppet animation, Écosse / Voix et corps du manipulateur avec Carl Béchard ▲ Haut et Une adoration de Nancy Huston (m.e.s.